À mots déliés

Biographe, correctrice, écrivain public… à votre service !

16 avril
0Comments

Un nom prédestiné ? C’est clair !

Oeil étonné

L’été dernier, je vous ai présenté trois livres qui ont changé ma vie… ou plutôt, pour deux d’entre eux, changé ma façon de l’appréhender.

Parmi ces livres, il y avait La prophétie des Andes, de James Redfield, dont la théorie sur les coïncidences m’a beaucoup marquée.

Lire la suite…

08 décembre
10Comments

Travailler son écriture

Femme au clavier

Vous me lisez ; vous êtes donc intéressé par l’écrit. Sans doute écrivez-vous vous-même. Peut-être envisagez-vous de vous installer comme écrivain public ou biographe… et vous vous demandez si vous écrivez assez bien pour cela.

Lire la suite…

14 septembre
4Comments

Écrire à la main et lire : le yin et le yang

Yin yang

En fin d’année dernière, je partageais avec vous un article découvert sur Internet expliquant pourquoi écrire à la main est bon pour nos cerveaux, notamment ceux des seniors.

Aujourd’hui, c’est un nouveau document que je vous propose de parcourir. Je l’ai découvert grâce à Jean-Roch Masson et son nouveau blog d’instit en vacances ou en week-end (tel qu’il se définit lui-même) intitulé Élucubrations pédagogiques. Jyaire (c’est son pseudo Twitter) s’interrogeait sur la possible / probable / prochaine disparition de l’écriture manuscrite.

Lire la suite…

28 décembre
2Comments

Trouver le temps d’écrire pour soi

À la terrasse

Lorsqu’on a choisi de faire de l’écriture son métier, quel que soit le type d’écriture, il est bien rare qu’on ne souhaite pas – aussi – écrire pour soi. Raconter ses propres histoires. Dérouler ses propres phrases. Cultiver ses propres mots. Mais comment trouver le temps de le faire ?

Le travail en solo implique toujours un emploi du temps chargé. Entre son activité proprement dite, la prospection, la comptabilité, le suivi des clients et autres, les journées sont bien remplies. Alors, écrire pour soi…

Lire la suite…

17 décembre
13Comments

Écrire à la main est bon pour le cerveau

Cerveau

C’est tout le sujet de cet article – en anglais, malheureusement – du Wall Street Journal.

Le fait de dessiner les lettres permet ainsi aux jeunes enfants de mieux les retenir que lorsqu’ils les frappent au clavier. Mais le même processus s’observe chez les adultes. Le lien entre le mouvement de la main – et de tous les muscles qui la dirigent – et le processus de pensée nécessaire pour imaginer le mot à venir stimulent plus de zones du cerveau. Et un cerveau qui s’active est un cerveau en bonne santé !

Certains médecins conseillent d’ailleurs à leurs patients seniors de se remettre à l’écriture manuscrite pour garder un esprit vif.

Lire la suite…

Boutons Paypal par Blog Expert