Un passé pas si simple !

interrogation
Si dans les textes de la vie de tous les jours (courriers divers, articles de blog…) l’emploi du passé simple est rare, il n’en va pas de même dans l’écriture de fiction.

Il est même très courant d’écrire au passé, en utilisant l’imparfait et le passé simple. Pas n’importe comment, bien sûr !

Comment distinguer les moments où il faut utiliser l’imparfait de ceux où il faut utiliser le passé simple : cela fait partie des choses sur lesquelles nombre de collégiens s’arrachent les cheveux.

Mais pour pouvoir utiliser ce passé simple, encore faut-il qu’il existe ! Certains verbes sont en effet tout bonnement absents de cette rubrique…

Il en va ainsi de gésir, qui n’est guère utilisé (et encore : rarement !) qu’au présent et à l’imparfait. Mais c’est aussi le cas de verbes plus courants, comme traire (et ses composés extraire et distraire) ou paître.

Ne reste plus alors qu’à trouver un synonyme adapté à la situation :-)

Cet article vous a plu ? Partagez-le en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous !