À mots déliés

Biographe, correctrice, écrivain public… à votre service !

11 mai
2Comments

Immortelle randonnée

Immortelle randonnée

J’ai lu de nombreux livres de Jean-Christophe Rufin, je les ai souvent aimés (pour ne pas dire plus !) et pourtant je me rends compte que depuis les débuts de ce blog, je n’en ai évoqué qu’un seul

Il était temps que cela cesse !

Son dernier livre, Immortelle randonnée (sous-titré Compostelle malgré moi) ne pouvait qu’attirer mon attention. En effet, si j’apprécie l’auteur, je porte également tapie au fond de moi et de plus en plus vivace, l’envie d’un long voyage à pied. Alors, Compostelle, bien sûr, est à lui seul un mot magique. Une porte ouverte sur le rêve, que je devais pousser sans plus attendre.

Lire la suite…

05 novembre
4Comments

J’ai trois ans… et un gagnant !

L'Amérique du Sud en famille

Souvenez-vous, il y a cinq semaines tout juste, je vous annonçais que pour célébrer les trois ans de mon blog, j’offrirais l’un de mes livres au meilleur commentateur du mois.

Le mois d’octobre est achevé et j’ai pu faire le bilan des commentaires reçus.

Le gagnant (ou plutôt la gagnante) est donc Patricia Dethyre, ma consoeur de Mon métier à écrire, qui sévit dans le département de l’Essonne.

Lire la suite…

07 mai
2Comments

Le Vieux qui lisait dans le sable (3)

Le début de cette histoire se trouve ici. Le Vieux qui lisait dans le sable est l’une des onze nouvelles qui composent Fragments de Sud.

Téléphone voyage en Afrique
Sur le chemin du retour, Rémi et moi ne pouvons nous empêcher d’échafauder toutes sortes de suppositions. Le Vieux a parlé d’une nouvelle importante. Mais quel genre de nouvelle ? En rapport avec ce voyage que nous sommes en train de faire ou pas du tout ?

Lire la suite…

03 mai
0Comments

Le Vieux qui lisait dans le sable (2)

Le début de cette histoire se trouve ici. Le Vieux qui lisait dans le sable est l’une des onze nouvelles qui composent Fragments de Sud.

 

Enfants africains en voyage
Niam est un sage. Après des études de droit en Europe, il a choisi de revenir chez lui, à Dubiti, et de vivre simplement, du travail de la terre. Il pratique le brûlis, comme tous ses concitoyens, mais de manière raisonnée. Il ne brûle pas n’importe quoi, n’importe comment. Surtout, il ne brûle pas plus que nécessaire.

— Le feu purifie la terre, nous explique-t-il. Mais d’abord, il la blesse. Il ne faut pas l’oublier.

Lire la suite…

30 avril
6Comments

Le Vieux qui lisait dans le sable (1)

Le Vieux qui lisait dans le sable est l’une des onze nouvelles qui composent Fragments de Sud.

Au Burkina Faso
La traversée du Niger, depuis les quelques maisons perdues dans le sable d’Assamakka jusqu’aux rues grouillantes de vie de Niamey, la capitale, m’ont peu à peu permis de faire connaissance avec l’Afrique Noire. Le baptême du feu, à Arlit, avait pourtant été violent. Après les immensités solitaires du Sahara, l’arrivée dans cette petite ville s’était apparentée à une paire de gifles. Du bruit, des couleurs, de la musique, des rires… Des grappes d’enfants qui se suspendaient à nos pas… Le changement avait été trop radical. Mais petit à petit, j’avais apprivoisé cette exubérance. Et la nuit africaine, chaude et toujours pleine de vie, m’avait définitivement conquise.

Lire la suite…

Boutons Paypal par Blog Expert