Ouf

 

C'est ouf !
O
racle du soir qui détonne
Unique et trépidant, il sonne :
Face au monde, il joue du trombone !

Optimiste à contre-courant
Usé mais ravi, il surprend,
Faisant des bonds innocemment…

Ou bien quand le soleil s’endort
Une fois de plus à contre-corps,
Fidèle, il rit parmi les morts.

Je sais, la Semaine de la langue française est terminée… Mais j’avais trop envie de partager un moment ouf avec vous :-)

Cet article vous a plu ? Partagez-le en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous !

2 réflexions au sujet de « Ouf »

Les commentaires sont fermés.