Toute une vie en quelques mots

Choisir un titre
Il est rare que mes clients aient un titre en tête pour leur livre. Et quand cela arrive, en général, ils ne sont pas très sûrs d’eux.

Comme pour le texte, ils comptent sur moi.

Au premier abord, cela peut sembler compliqué. Après tout, il s’agit de résumer en quelques mots l’histoire… de quelqu’un d’autre ! Une histoire que l’on ne connaît pas, en tout cas au début.

À la fin des entretiens, il en va tout autrement. Après avoir passé des heures avec la même personne, après l’avoir écoutée, regardée, entendue, touchée, après avoir écrit tout ce qu’elle a raconté, je la connais sur le bout des doigts.

J’ai appris à comprendre ce qui était important pour elle. Ce qui l’a animée, guidée sur sa route. Je sais ce qu’elle veut transmettre.

Des titres s’imposent alors. Des titres parmi lesquels elle pourra choisir. Que nous pourrons affiner ensemble, parfois combiner entre eux pour obtenir celui qui apparaîtra finalement sur la couverture.

Les contraintes et les objectifs ne sont pas les mêmes que pour un livre commercialisé. En l’occurrence, pour une biographie, nul besoin d’un titre accrocheur : le livre n’a pas besoin d’attirer l’œil du client, de susciter sa curiosité. C’est le fait d’être proche de l’auteur qui va donner envie de lire son histoire.

Il n’en reste pas moins qu’un bon titre sera rarement un titre long. L’habitude, sans doute. Et la place sur la couverture. Pour ma part, il est rarissime que je dépasse les six mots. Le plus souvent, quatre ou cinq suffisent.

Un mot revient souvent dans ces titres. Il s’agit du mot vie. Je n’y tiens pas forcément, mais parfois il s’impose. Lorsque la personne a passé toute sa vie dans le même village, par exemple.

Rien d’étonnant, finalement, pour un récit… de vie :-)

Cet article vous a plu ? Partagez-le en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous !

2 réflexions au sujet de « Toute une vie en quelques mots »

  1. Salut Florence,

    Encore un article très pertinent, comme d’habitude.

    Juste une question de néophyte : lorsque tu ou vous avez choisi un titre, fais-tu une recherche quelque part pour vérifier s’il est déposé ? Existe-t-il une contrainte juridique en la matière ?

    Je t’embrasse.
    Patricia

    1. Bonjour Patricia,

      Bonne question que tu poses là… Dans la mesure où les récits de vie que je fais ne sont destinés qu’aux proches de l’auteur et en aucun cas à la vente, je n’ai jamais fait ce genre de recherche. Peut-être est-ce une erreur… Il va falloir que je me renseigne !
      Sinon, pour mes propres livres, que je commercialise, oui, bien sûr, je le fais (INPI, etc.)
      Bonne fin de week-end :-)

      Florence

Les commentaires sont fermés.