SAVOIR-FAIRE

 

Plume bleue

Solitaire à mon bureau, les doigts posés sur le clavier,
Avec mes notes bleues, je fais appel à mes souvenirs…
Vos mots sont déjà là, quoiqu’en désordre, sur le papier
Où ils s’amassent et s’éparpillent, tout prêts à resurgir.
Ils filent à nouveau sous mes doigts, riches, divers et variés,
Reliés à votre histoire unique, que nous allons écrire.

Fragments de vie sans suite, images ou bien rêveries
Allègrement vont s’accorder, comme les pièces d’un puzzle,
Illustrant une histoire ou bien plusieurs, poussant votre cri,
Ravivant tant de souvenirs enfouis connus de vous seul(e)
Enfin rassemblés en un bouquet qui n’aura pas de prix…

9 réflexions au sujet de « SAVOIR-FAIRE »

    1. Bonsoir Jean-Philippe,

      Merci !
      C’est un peu de mon vécu d’alchimiste des mots :-)
      Et oui, je prends mes notes à l’encre bleue 😉

      Florence

  1. c’est beau ce que vous avez écrit là, et représentatif de ce que l’on ressent quand on est en train d’écrire la vie de quelqu’un d’autre. A ce sujet, j’aurais une petite question: je suppose que vous enregistrez vos entretiens, et je voulais savoir ce que vous utilisez comme matériel pour enregistrer? parce que pour le moment, je passe par mon ordi, mais je vais me retrouver dans un cas de figure où ça ne va pas suffir, parce qu’il va falloir que je puisse recueillir les commentaires de plusieurs personnes réunies dans la même pièce. je crains bien que mon ordi ne suffise pas…
    Cordialement.
    Mireille.

    1. Bonjour Mireille,

      Merci pour ce premier commentaire ici. Je suis ravie que vous vous soyez reconnue dans mon texte :-)
      En ce qui concerne l’enregistrement des personnes avec lesquelles je travaille, j’utilise un petit dictaphone numérique de chez Sony. Très discret, il se fait vite oublier et ne dérange personne.
      Il existe de très nombreux modèles, avec ou sans micro externe. Le mien est très simple, mais son micro intégré suffit largement pour enregistrer tout ce qui se dit autour d’une table.
      Bien cordialement

      Florence

      1. bonjour Florence,
        merci de vos réponses et de votre accueil sur votre blog où je trouve vraiment matière à apprendre, et à me divertir aussi!
        Je pense acquérir sous peu votre livre « Devenir biographe », qui me paraît une vraie mine pour moi qui démarre (avec joie) dans le métier…Ce que j’ai pu lire jusque là était trop abstrait par rapport à mes préoccupations actuelles.Mais j’apprends!
        A bientôt.
        mireille

      2. Bonjour Mireille,

        La sagesse populaire le dit bien : c’est en forgeant que l’on devient forgeron.
        Il en va de même pour tous les artisans… et le travail de biographe ne fait pas exception ! Au fil du temps, des clients et des rencontres, vous serez de plus en plus à l’aise et « sentirez » de mieux en mieux les situations.
        En attendant, je vous souhaite de continuer à passer de bons moments sur mon blog :-)
        Cordialement

        Florence

    1. Bonjour Patricia,

      Si savoir-faire et faire savoir sont dans un bateau, personnellement, je préfèrerais que ce soit faire savoir qui tombe à l’eau 😉
      Bonne fin de week-end

      Florence

Les commentaires sont fermés.